Retour d'Afghanistan des soldats du 2e RIMA

 Les soldats du 2e RIMA  de retour d'Afghanistan. Retrouvailles avec leur famille, après six mois de mission et une escale pour décompresser à Chypre. Les épouses attendaient ce jour avec impatience.
Camp d'Auvours, Champagné
11 juin 2011
 Les soldats du 2e RIMA  de retour d'Afghanistan. Retrouvailles avec leur famille, après six mois de mission et une escale pour décompresser à Chypre. Les épouses attendaient ce jour avec impatience.
Camp d'Auvours, Champagné
11 juin 2011
 Les soldats du 2e RIMA  de retour d'Afghanistan. Retrouvailles avec leur famille, après six mois de mission et une escale pour décompresser à Chypre. Les épouses attendaient ce jour avec impatience.
Alisson 33 ans et ses enfants.
Camp d'Auvours, Champagné
11 juin 2011
 Les soldats du 2e RIMA  de retour d'Afghanistan. Retrouvailles avec leur famille, après six mois de mission et une escale pour décompresser à Chypre. Les épouses attendaient ce jour avec impatience.
Camp d'Auvours, Champagné
11 juin 2011
 Les soldats du 2e RIMA  de retour d'Afghanistan. Retrouvailles avec leur famille, après six mois de mission et une escale pour décompresser à Chypre. Les épouses attendaient ce jour avec impatience.
Camp d'Auvours, Champagné
11 juin 2011
 Les soldats du 2e RIMA  de retour d'Afghanistan. Retrouvailles avec leur famille, après six mois de mission et une escale pour décompresser à Chypre. Les épouses attendaient ce jour avec impatience.
Camp d'Auvours, Champagné
11 juin 2011
 Les soldats du 2e RIMA  de retour d'Afghanistan. Retrouvailles avec leur famille, après six mois de mission et une escale pour décompresser à Chypre. Les épouses attendaient ce jour avec impatience.
Camp d'Auvours, Champagné
 Nadine, Jerome Cottereau et leurs enfants Marion 8 ans et Adryen 11 ans. Jerome, marsouin du 2eRIMA du Mans de retour d'Afghanistan. Il est en permission jusqu'au 22 juin. Nadine ne veut pas que son mari retourne en mission en Afgahnistan : ‟Oh non, tout sauf l'Afghanistan‟.
 France, Le Mans, Jeudi 7 juillet 2011
Cérémonie de dissolution du « Battle group RICHELIEU »  sur le parvis de la Cathédrale.
800 militaires ont été regroupés au sein de ce Bataillon, dont 500 Marsouins du 2e RIMa. Les 300 autres soldats viennent des régiments du RICM de Poitiers, du 6e RG d'Angers, du 11e RAMa de la Lande d'Ouée (Bretagne), du 92e RI de Clermont-Ferrand et du 132e BCAT de Suippes.
Pendant six mois ils ont été déployé dans le district de Surobi, au sud de la vallée de Tagab en Afghanistan.
Trois d'entres eux ont été tués et beaucoup d'autres blessés. Les familles présentes ont soutenus tout au long des six mois d'Afghanistan leurs proches.

Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 France, Le Mans, Jeudi 7 juillet 2011
Cérémonie de dissolution du « Battle group RICHELIEU »  sur le parvis de la Cathédrale.
800 militaires ont été regroupés au sein de ce Bataillon, dont 500 Marsouins du 2e RIMa. Les 300 autres soldats viennent des régiments du RICM de Poitiers, du 6e RG d'Angers, du 11e RAMa de la Lande d'Ouée (Bretagne), du 92e RI de Clermont-Ferrand et du 132e BCAT de Suippes.
Pendant six mois ils ont été déployé dans le district de Surobi, au sud de la vallée de Tagab en Afghanistan.
Trois d'entres eux ont été tués et beaucoup d'autres blessés. Les familles présentes ont soutenus tout au long des six mois d'Afghanistan leurs proches.
le Colonel HÉLUIN, le Chef de Corps du 2e RIMa, et Commandant du Battle Group Richlieu salue le fils d'un de ses marsouins.

Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 France, Le Mans, Jeudi 7 juillet 2011
Cérémonie de dissolution du « Battle group RICHELIEU »  sur le parvis de la Cathédrale.
800 militaires ont été regroupés au sein de ce Bataillon, dont 500 Marsouins du 2e RIMa. Les 300 autres soldats viennent des régiments du RICM de Poitiers, du 6e RG d'Angers, du 11e RAMa de la Lande d'Ouée (Bretagne), du 92e RI de Clermont-Ferrand et du 132e BCAT de Suippes.
Pendant six mois ils ont été déployé dans le district de Surobi, au sud de la vallée de Tagab en Afghanistan.
Trois d'entres eux ont été tués et beaucoup d'autres blessés. Les familles présentes ont soutenus tout au long des six mois d'Afghanistan leurs proches.
Les décorations qui vont être remise.

Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 France, Le Mans, Jeudi 7 juillet 2011
Cérémonie de dissolution du « Battle group RICHELIEU »  sur le parvis de la Cathédrale.
800 militaires ont été regroupés au sein de ce Bataillon, dont 500 Marsouins du 2e RIMa. Les 300 autres soldats viennent des régiments du RICM de Poitiers, du 6e RG d'Angers, du 11e RAMa de la Lande d'Ouée (Bretagne), du 92e RI de Clermont-Ferrand et du 132e BCAT de Suippes.
Pendant six mois ils ont été déployé dans le district de Surobi, au sud de la vallée de Tagab en Afghanistan.
Trois d'entres eux ont été tués et beaucoup d'autres blessés. Les familles présentes ont soutenus tout au long des six mois d'Afghanistan leurs proches.
Remise de décorations par le Chef d'État-Major des Armées de Terre, le Général d'Armée Elrick IRASTORZA.

Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 France, Le Mans, Jeudi 7 juillet 2011
Cérémonie de dissolution du « Battle group RICHELIEU »  sur le parvis de la Cathédrale.
800 militaires ont été regroupés au sein de ce Bataillon, dont 500 Marsouins du 2e RIMa. Les 300 autres soldats viennent des régiments du RICM de Poitiers, du 6e RG d'Angers, du 11e RAMa de la Lande d'Ouée (Bretagne), du 92e RI de Clermont-Ferrand et du 132e BCAT de Suippes.
Pendant six mois ils ont été déployé dans le district de Surobi, au sud de la vallée de Tagab en Afghanistan.
Trois d'entres eux ont été tués et beaucoup d'autres blessés. Les familles présentes ont soutenus tout au long des six mois d'Afghanistan leurs proches.

Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 Fin des Repetitions du 14 juillet 2011 sur les Champs-Elysees, direction Satory pour la repetition generale.
Le 2e Rima de Champagné près du Mans. Les 133 soldats qui rentrent d'Afghanistan (ils ont oeuvré au sein du bataillon Richelieu) défilent sur les champs-elysees, apres six mois dans le district de Surobi, au sud de la vallée de Tagab, Afghanistan.

12 juillet 2011
Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 Fin des Repetitions du 14 juillet 2011 sur les Champs-Elysees, direction Satory pour la repetition generale.
Le 2e Rima de Champagné près du Mans. Les 133 soldats qui rentrent d'Afghanistan (ils ont oeuvré au sein du bataillon Richelieu) défilent sur les champs-elysees, apres six mois dans le district de Surobi, au sud de la vallée de Tagab, Afghanistan.

12 juillet 2011
Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 Fin des Repetitions du 14 juillet 2011 sur les Champs-Elysees, direction Satory pour la repetition generale.
Le 2e Rima de Champagné près du Mans. Les 133 soldats qui rentrent d'Afghanistan (ils ont oeuvré au sein du bataillon Richelieu) défilent sur les champs-elysees, apres six mois dans le district de Surobi, au sud de la vallée de Tagab, Afghanistan.

12 juillet 2011
Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 Repetitions du 14 juillet 2011 sur les Champs-Elysees
Le 2e Rima de Champagné près du Mans. Les 133 soldats qui rentrent d'Afghanistan (ils ont oeuvré au sein du bataillon Richelieu) défilent sur les champs-elysees, apres six mois dans le district de Surobi, au sud de la vallée de Tagab, Afghanistan.

12 juillet 2011
Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 Le 2e Régiment d'Infanterie de Marine du camp d'Auvours à Champagne. 
Ces soldats étaient encore il y a trois semaines en Afghanistan. Aujourd'hui après avoir été mis à l'honneur lors du défilé sur les champs elysées. 
Brunet attend que les grilles soient ouvertes pour rejoindre l'elysée avec la CABAT Cellule d'assistance aux blessés de l'armée de terre (CABAT). Il fait partie des soldats blessés en Afghanistan, et est très fier d'avoir défiler avec ces camarades.

14 juillet 2011
Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 Le 2e Régiment d'Infanterie de Marine du camp d'Auvours à Champagne. 
Ces soldats étaient encore il y a trois semaines en Afghanistan. Aujourd'hui après avoir été mis à l'honneur lors du défilé sur les champs elysées, ils témoignent de leur mission et rencontrent la population sur l'esplanade des invalides.
Yohan Douady explique avec attention aux visiteurs le maniement d'une mitrailette et répond en même temps aux questions de l'équipe de France2.

14 juillet 2011
Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 Le 2e Régiment d'Infanterie de Marine du camp d'Auvours à Champagne. 
Ces soldats étaient encore il y a trois semaines en Afghanistan. Aujourd'hui après avoir été mis à l'honneur lors du défilé sur les champs elysées, ils témoignent de leur mission et rencontrent la population sur l'esplanade des invalides.
Yohan Douady explique avec attention aux visiteurs le maniement d'une mitrailette. Parlant avec aisance en anglais, il convie les touristes a s'approcher du viseur. ‟What do you see, is it black?!‟

14 juillet 2011
Isabelle ESHRAGHI / Agence VU
 Le 2e Régiment d'Infanterie de Marine du camp d'Auvours à Champagne. 
Ces soldats étaient encore il y a trois semaines en Afghanistan. Aujourd'hui après avoir été mis à l'honneur lors du défilé sur les champs elysées, ils témoignent de leur mission et rencontrent la population sur l'esplanade des invalides.

14 juillet 2011
Isabelle ESHRAGHI / Agence VU